Trotteur et youpala : tout ce qu’il faut savoir

Catégorie: Conseils pour jeunes mamans
écrit par: admin

eveil-marche-bebeLa fonction première des trotteurs et youpalas est d’aider bébé à se familiariser avec les nombreuses étapes de l’apprentissage de la marche.

Son principal critère doit d’abord assurer la sécurité de l’enfant. La sélection d’un trotteur est également fondé sur d’autres critères indépendants des particularités « techniques » du trotteur . De nombreux parents s’inquiètent et s’interrogent sur l’utilisation d’un trotteur. On constate en effet selon plusieurs études que,  l’utilisation du youpala diminuait la vitesse d’apprentissage de la marche chez certains enfants. Le trotteur est-il ainsi nécessaire pour apprendre à marcher à votre bambin ? Son utilisation précoce aurait-elle des conséquences néfastes sur le développement ostéo-musculaire de bébé ? A quel âge utiliser un trotteur et quels sont les dangers ? Et finalement quels sont les critères obligatoires pour la sélection d’un trotteur pour bébé ? Autant de questions que seul un bilan rapide des points positifs et négatifs de l’utilisation du trotteur permet de répondre.

Les points positifs et négatifs :

Le youpala est un appareil muni de roulettes, au sein duquel votre chère tête blonde est retenu par une nacelle flottante en position debout. Il gambade alors en se propulsant grâce à de ses petits petons, en toute tranquillité car il est maintenu par la structure du trotteur.

Cependant,il faut rester alerte car les statistiques ont montré que la plupart des accidents qui impliquent des trotteurs bébé sont causés par le basculement de celui-ci. Il est nécessaire avant tout de faire de la prévention et d’expliquer aux parents que l’acquisition de la marche est un processus à la fois instinctuel et par apprentissage. L’utilisation du trotteur bébé peut avancer ce processus chez certains bébés, tout comme il peut n’avoir aucune conséquence sur la rapidité d’apprentissage chez d’autres enfants (le processus se fera alors dans les délais habituels). Bien sûr, le trotteur bébé lui permet  de se se muscler les membres inférieurs, les jambes en particulier, mais il ne lui permet pas d’apprendre les bases de l’équilibre, l’utilisation des bras pour cet équilibre, et  le rôle de maintien également joué par le dos, ainsi que  l’effort à produire à produire pour supporter son poids.

Le youpala ne répond qu’à une petite partie de l’apprentissage de la marche et peut résulter chez certains bambins à la fausse impression de pouvoir marcher alors qu’ils sont soutenus par l’assise du youpala. Il n’est pas impossible alors qu’un réflexe de paresse apparaisse une fois seul face à l’apprentissage de la marche seul. Les autres inconvénients sont entre autres liés aux risques d’accidents domestiques qu’encourent nos chers bambins : il peut chuter dans les escaliers, renverser le trotteur, les heurts avec les coins de meubles,les dangers que représentent les animaux de compagnie… Au final on ne peut reprocher au trotteur bébé de présenter tout de même quelques problèmes de sécurité car il incombe aux parents de surveiller les déplacements de bébé. Les spécialistes conseillant l’utilisation du youpala utilisent comme principal argument de l’acquisition et de la coordination des mouvements des membres inférieurs du bébé. C’est aussi un argument incontestable, le youpala permet d’accroître l’éveil de votre enfant, pas seulement grâce à la tablette ou plateau d’éveil et aux jeux qui y sont accrochés, et aussi en élargissant considérablement son champ de découverte : d’un coin à un autre, d’une pièce à une autre, le bébé apprend à s’orienter dans l’espace, son éveil étant guidé par sa curiosité. Un trotteur permet aussi de développer sa confiance car il découvre qu’il peut se débrouiller seul en toute sécurité sans sa maman à ses cotés. Puis, cette relative autonomie de votre enfant vous permettra de vous occuper des activités ménagères quotidiennes sans avoir peur que votre bébé ne mette ses doigts dans les prises, ou ne s’empare de certains objets fragiles ou dangereux,…

Bien respecter certaines règles de sécurité afin d’éviter tout accident :

bebe-nounou

A l’achat d’un trotteur assurez-vous que le trotteur soit équipé de l’obligatoire norme de sécurité NFS 54-008, et qu’il ne présente pas de petits objets risquant d’être ingérés si par mégarde bébé arrivait à les défaires. Le trotteur ne doit pas présenter de surface métallique ou d’endroits dans lesquels le bébé pourrait se pincer les doigts.  N’oubliez pas de bien regarder que le trotteur est adapté au poids de votre enfant.  Le trotteur est conseillé aux bébés de plus de huit mois, lorsqu’il arrivera à s’asseoir tout seul, sans basculer, entraîné par le poids de sa tête. L’utilisation du trotteur doit être limitée à moins d’une heure quotidiennement, répartie en plusieurs séances chacune durant moins de 15 min. Prenez garde à utiliser le trotteur uniquement sur des surfaces planes, sans dénivellation ni pente, et il est nécessaire de mettre en place un dispositif de sécurité condamnant à votre enfant l’accès pentes et aux escaliers.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)