Trotteur bébé: les dangers

Catégorie: Conseils pour jeunes mamans
écrit par: admin

Dangers du trotteur: La sécurité avant tout

A l’achat d’un trotteur pour bébé faites attention que le youpala soit muni l’obligatoire norme de sécurité NFS 54-008, et qu’aucun petit objet ou gadget risque d’être ingéré. Le trotteur ne doit pas présenter de surface métallique ou de trous et d’interstices dans lesquels votre bambin pourrait se coincer les doigts. N’oubliez pas de bien regarder que le trotteur est compatible avec le poids de votre bébé. Le trotteur est conseillé aux bébés de plus de 8 mois, dès qu’il arrivera à s’asseoir tout seul, sans chuter, entraîné par le haut de son coprs. l’ utilisation du trotteur doit être limitée à moins d’une heure par jour, répartie en plusieurs séances de quinze minutes. Prenez garde à utiliser le trotteur que sur des surfaces planes, sans dénivellation ni pente, et qu’il est obligatoire d’installer une barrière de sécurité bloquant à votre bambin l’accès aux escaliers et aux pentes.

Éviter tout accident de trotteur

Il faut rester alerte car les statistiques ont démontré que la plupart des accidents impliquant des trotteurs pour bébés étaient dû au renversement de celui-ci.Il est prioritaire avant tout de faire de la prévention et d’expliquer aux parents que l’acquisition de la marche se fait par un processus à la fois instinctuel et par apprentissage. L’utilisation du youpala peut accélérer ce processus chez certains bébés, tout comme il peut n’avoir aucune conséquence sur la rapidité d’apprentissage chez d’autres bambins (le processus se fera alors dans les délais habituels). Bien sûr, youpala permet au à bébé de se se muscler les jambes, mais il ne lui apprendra pas les bases de l’équilibre, l’utilisation des bras pour cet équilibre, le rôle de maintien également joué par le dos, et surtout l’effort à produire à fournir pour maintenir son coprs en position debout.

dangers-bebe

Le youpala ne répond qu’à une partie minime de l’apprentissage de la marche et peut résulter chez certains bambins à la fausse impression de savoir marcher alors qu’ils sont assistés par le trotteur.Il n’est alors pas impossible qu’un réflexe de paresse apparaisse une fois seul face à l’apprentissage de la marche tout seul.

Les autres points négatifs sont majoritairement liés aux risques d’accidents domestiques qu’encourent nos chers bambins : il peut chuter dans les escaliers, les bascules, les chocs avec le mobilier étant à sa hauteur,les problèmes que représentent les animaux domestiques… Au final on ne peut reprocher aux trotteurs de présenter tout de même quelques problèmes de sécurité et dangers pour votre enfant car il incombe aux parents de surveiller les déplacements de bébé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)