Idées reçues et vérités sur le trotteur

Catégorie: Conseils pour jeunes mamans
écrit par: admin

Malgré son nom, le trotteur n’aide pas un enfant à acquérir des compétences de marche. Il accompagne bébé dans son apprentissage de la marche. Les trotteurs peuvent permettre de renforcer les muscles de la jambe inférieure, mais pas ceux de  la cuisse et de la hanche de votre bébé utilise  le plus lorsqu’il se déplace avec son trotteur.

Une fois que votre bébé commence à marcher par lui-même, réduisez l’utilisation du trotteur progressivement. En effet, des études ont montré que les trotteurs peuvent même retarder la volonté  du bébé à marcher sans aide, car sans celui-ci, il ne peut plus déambuler aussi facilement.

Les trotteur peuvent garder un enfant éloigné de certains dangers. Cependant, s’ils sont utilisés sans précautions,ils  peuvent nuire à la sécurité de votre enfant.  Ils peuvent notamment se retourner lorsque les roues se retrouvent accrochées, tomber dans des escaliers sans surveillance ou entrer en contact avec des surfaces chaudes (four). En  plein air, ils peuvent tomber de terrasses mais aussi dans de piscines ou se cogner  contre des bordures.

Rendez vous ICI pour connaitre les règles de sécurité à respecter lors de l’utilisation d’un trotteur.

verites-trotteur

Parents, soyez vigilants

« Le trotteur présente des risques à partir du moment où le parent considère que son petit, une fois placé dans l’appareil, est à l’abri de tout danger, explique Arlette Bouvard, puéricultrice. Il relâche alors sa surveillance. Mais c’est oublier que le trotteur permet à l’enfant de se déplacer de façon imprévisible… » Effectivement, tous les trotteurs présentent des risques de chute et de basculement (principales causes d’accidents) inhérents à leur mobilité : ce qui peut engendrer des contusions (47, 6% des accidents) et des lésions sur le crâne et le visage de l’enfant. D’où la présence indispensable d’un adulte qui veillera à ce que l’utilisation ne se fasse jamais sur un sol irrégulier ou à proximité d’un escalier, d’une pente, d’un seuil de porte.

Le trotteur risque de retarder l’acquisition de la marche… Faux !

En aucun cas le trotteur ne risque de retarder cette étape tant attendue. Au contraire, rien de tel pour donner à bébé l’envie de marcher sur ses propres pieds et de stimuler sa curiosité en découvrant le monde qui l’entoure ! Cependant, comme expliqué ci-dessus, si vous ne limitez pas l’usage du trotteur dès que bébé sait marcher, il pourrait y prendre goût et rennoncer à marcher par lui-même.

Le trotteur est mauvais pour le dos… Faux !

Le trotteur ne présente aucun danger pour le dos de bébé  à condition de respecter les règles de sécurité lors de l’utilisation du trotteur.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)